GIS 4

Présentation et nouveautés

La version 4 de GIS abandonne la libraire Mapstraction au profit de Leaflet. Cette librairie permet de s’affranchir des librairies propriétaires tout en gardant les mêmes fonctionnalités, elle propose même de nouvelles fonctions.

Cette nouvelle version de GIS permet d’utiliser différents fonds de carte sans avoir à charger des scripts externes, seuls les scripts locaux de Leaflet et des plugins nécessaires sont chargés dans vos pages. À ce jour, le plugin propose plus de 25 couches de fond de carte différentes. La plupart de ces couches sont basées sur des données sous licence libre ou Creative Commons. Toutefois, si vous le souhaitez il est encore possible d’utiliser les couches de Google [1] ainsi que la couche satellite de Bing.

Voir la présentation de GIS au State of the Map France 2015.

La mise à jour n’entraîne pas de rupture de compatibilité majeure. Seuls quelques paramètres ont été supprimés du modèle qui gère l’affichage des cartes : control_zoom ; control_pan ; ajaxload.

Installation et configuration

Ce plugin nécessite le plugin Saisies.

Une fois installé, le plugin est configurable depuis le menu «Configurer > GIS» ou à l’adresse ecrire/?exec=configurer_gis :

Cette page permet de définir les options suivantes :

  • Coordonnées et zoom par défaut à utiliser dans les cartes ;
  • Couche de fond de carte affichée par défaut et listes des couches disponibles ;
  • Afficher les champs d’adresse dans les formulaires d’édition des points ;
  • Liste des objets associables à des points GIS.

Utilisation dans l’espace privé

Le plugin ajoute un bloc sur les pages des éléments de SPIP dans l’espace privé. Ce bloc se déplie au survol de la souris. Les liens situés en tête du bloc déplié permettent de basculer d’un panneau à une autre :

  • Points liés affiche la liste des points liés à l’objet en cours avec la possibilité de détacher ou supprimer chaque point ;
  • Rechercher un point affiche un formulaire pour rechercher un point existant et le lier à l’objet en cours ;
  • Lier un nouveau point affiche le formulaire d’édition de point pour en créer un nouveau et l’attacher à l’objet en cours .

Une page de gestion des points du site est accessible depuis le menu Édition > Points géolocalisés.

Depuis cette page, vous pouvez accéder à la fiche d’édition de chaque point afin d’en modifier les coordonnées, les champs d’adresse ou le logo.

Utilisation du modèle pour insérer des cartes dans vos pages

Pour insérer une carte dans un squelette, utilisez le modèle fourni par le plugin en insérant le code suivant à l’endroit où vous souhaitez afficher la carte :

  1. [(#INCLURE{fond=modeles/carte_gis,zoom=8,limit=100,scale=oui})]

Vous pouvez aussi utiliser le modèle fourni par le plugin pour afficher une carte depuis le contenu d’un article. Pour cela, il suffit d’ajouter ce code dans le texte de votre article :

<carte_gis1|zoom=8|limit=100|scale=oui>

Lire la documentation à propos des modèles sur spip.net.

Paramètres du modèle

paramètre valeurs
id_carte_gis / id_map id unique de la carte (à définir si plusieurs cartes sont affichées sur une même page)
lat = 48.3 latitude du centre de la carte
lon = -4.7 longitude du centre de la carte
zoom = 5 zoom de la carte
minZoom = 10 zoom minimum autorisé
maxZoom = 13 zoom maximum autorisé
default_layer = openmapsurfer nom de la couche affichée par défaut [2]
affiche_layers = openmapsurfer/opentopomap noms des couches proposées (séparés par des /)
sw_lat, sw_lon, ne_lat, ne_lon coordonnées des points de la bounding box à afficher
width = 100% largeur de la carte, 100% par défaut
height = 400px hauteur de la carte, 400px par défaut
style = non ne pas styler la carte
zoom_molette = non
zoom_wheel = non
désactiver le zoom avec la molette de la souris, actif par defaut
fullscreen = oui afficher un bouton pour passer la carte en plein écran
control_type = non ne pas afficher le contrôle de changement de couche
control_type_collapsed = non afficher le contrôle de changement de couche replié (oui par défaut)
no_control = oui
aucun_controle = oui
ne pas afficher les contrôles de la carte
scale = oui afficher l’échelle de la carte
overview = oui afficher une mini carte de situation
limit = 500 nombre max de marqueurs à afficher, 500 par défaut
objets = gis type d’objets à afficher (fichier json/gis_xx qui génère la source de données)
autocenterandzoom = oui
centrer_auto = oui
centrer et zoomer la carte automatiquement pour afficher tous les marqueurs
tooltip = oui afficher une bulle d’info contenant le titre du point lors de son survol
kml = 12 fichier KML à superposer à la carte (id_document ou URL / élément unique, tableau ou liste d’items séparés par une virgule)
gpx = 12 fichier GPX à superposer à la carte (id_document ou URL / élément unique, tableau ou liste d’items séparés par une virgule)
geojson = 12 fichier GeoJSON à superposer à la carte (id_document ou URL / élément unique, tableau ou liste d’items séparés par une virgule)
centrer_fichier = non permet de ne pas centrer la carte automatiquement sur les fichiers kml/gpx surperposés
localize_visitor = oui
localiser_visiteur = oui
centrer la carte sur la position du visiteur (API géolocalisation HTML5)
id_a_ouvrir id_gis de l’infobulle à afficher au chargement (marqueur uniquement)
point = non si elle vaut “non” cette option n’affichera pas de points du tout (utile pour n’afficher qu’un kml par exemple)
path_styles=#ARRAY{color,#fff} options de style des tracés issus de la couche GeoJSON (voir http://leafletjs.com/reference.html#path-options)
cluster = oui active le clustering
clusterMaxZoom = 11 regroupe les points jusque à ce zoom, mais pas au delà
maxClusterRadius = 80 rayon maximal (en pixels) qu’un cluster couvrira (80 par défaut)
clusterShowCoverageOnHover = oui Affiche au survol du cluster le contour de la zone couverte par les points regroupés
clusterSpiderfyOnMaxZoom = oui Active l’effet d’éclatement pour afficher les points qui se chevauchent
singleMarkerMode = oui Utilise les icones de cluster pour tous les points (même ceux qui ne sont pas dans un cluster)

Le paramètre objets

Ce paramètre vous permet de spécifier quel type d’objet vous souhaitez afficher sur la carte. Il peut prendre les valeurs suivantes : gis (valeur par défaut), articles, auteurs, documents, evenements, mots, rubriques, sites.

Si le paramètre “objets” vaut “articles”, vous pouvez utiliser en paramètre du modèle tous les critères utilisables sur une boucle ARTICLES.

D’un point de vue technique, le paramètre objets permet de définir quel squelette sera utilisé pour générer les données JSON qui alimenteront la carte. Lorsque le paramètre “objets” vaut “auteurs”, c’est le squelette plugins/gis/json/gis_auteurs.html qui est utilisé.

Avec l’option objets=point_libre, il est possible d’afficher une carte centrée sur un point non enregistré en base. Il faut alors indiquer la latitude et la longitude du point, ainsi que le zoom de la carte. On peut optionnellement donner un titre et une description à ce point, et définir une image pour le marqueur.

Exemple d’appel depuis le texte d’un article :

<carte_gis1|objets=point_libre|lat=48|lon=-5|zoom=10|titre=mon beau point|description=ma super description|icone=mon_image.png>

Depuis la version 4.8.10 il est possible d’afficher les points liés aux articles d’une branche (une rubrique et ses sous-rubriques) :

<carte_gis1|objets=articles_branche|id_rubrique=1>

Quelques exemples de cartes

Afficher les articles de la rubrique n°2 et superposer le KML correspondant au document n°2 :

[(#INCLURE{fond=modeles/carte_gis,
	objets=articles,
	id_rubrique=2,
	zoom=7,
	lat=48.214378965824345,
	lon=-4.543704986572266,
	kml=2})]

Afficher le ou les points liés à l’article n°2 et centrer la carte automatiquement pour afficher tous les points :

[(#INCLURE{fond=modeles/carte_gis,
	autocenterandzoom=oui,
	id_article=2})]

Afficher les points liés aux articles de l’auteur n°1 :

[(#INCLURE{fond=modeles/carte_gis,
	objets=articles,
	id_auteur=1,
	zoom=5})]

Afficher les auteurs du site :

[(#INCLURE{fond=modeles/carte_gis,
	objets=auteurs,
	zoom=5})]

Le modèle carte_gis_objet

Un second modèle existe pour un besoin plus précis : afficher toutes les informations géographiques liées à n’importe quel contenu de SPIP.

On lui donne donc au minimum les paramètres “objet” et “id_objet”, et le modèle n’affiche alors une carte que s’il y a au moins un point OU au moins un tracé (quelque soit le format, json, gpx, kml).

S’il y a plusieurs points, et plusieurs tracés, le modèle affiche tout ce qu’il arrive à trouver qui serait lié à l’objet demandé.

Pour plus de paramétrage, on peut continuer de passer les mêmes paramètres que pour le modèle par défaut “carte_gis”, car celui-ci est appelé par “carte_gis_objet”.

[(#REM) Exemple utilisant les paramètres propres au modèle + ceux du modèle classique ]
#INCLURE{fond=modeles/carte_gis_objet,
    id_carte_gis=evenement1234,
    objet=evenement,
    id_objet=1234,
    zoom_molette=non,
    fullscreen=oui,
    centrer_auto=oui}

Boucles et balises

Voici la liste des balises disponibles dans une boucle GIS : #ID_GIS, #TITRE, #DESCRIPTIF, #LAT, #LON, #ZOOM.

Et si vous avez activé le geocoder ou que vous avez rempli les champs d’adresse à la main : #ADRESSE, #PAYS, #CODE_PAYS, #REGION, #VILLE, #CODE_POSTAL.

Critère gis

Le critère {gis} permet de forcer une jointure sur la table GIS dans les boucles des autres objets. Ainsi, une boucle ARTICLES qui comporte le critère {gis}, affichera uniquement les articles attachés à un point (un article par point uniquement).

Les informations de ce point pourront être affichées avec les balises suivantes : #TITRE_GIS et #DESCRIPTIF_GIS, #ADRESSE_GIS, #PAYS_GIS, #CODE_PAYS_GIS, #REGION_GIS, #VILLE_GIS, #CODE_POSTAL_GIS.

Remarque : les balises sont suffixées afin d’éviter tout problème de champ homonyme avec un autre plugin.

<BOUCLE_gis(ARTICLES){gis}{id_rubrique ?}>
#ID_GIS - #LAT - #LON - #ZOOM <br/>
Titre de l'article : #TITRE <br />
Descriptif de l'article : #DESCRIPTIF <br />
Titre du point : #TITRE_GIS <br />
Descriptif du point : #DESCRIPTIF_GIS <br />
</BOUCLE_gis>

Critère distance

Le critère {gis distance<XX} permet de filtrer les résultats d’une boucle GIS en fonction de la distance (en kilomètres) par rapport au point présent dans l’environnement.

Par exemple, pour lister les points situés à moins de 50 kilomètres du point numéro 1 :

<BOUCLE_m(GIS){id_gis=1}>
<p>#TITRE / #LAT / #LON</p>
<BOUCLE_b(GIS){gis distance<50}>
<p>#ID_GIS / #TITRE / #DISTANCE km</p>
</BOUCLE_b>
</BOUCLE_m>

Critère distancefrom

Le critère {distancefrom} peut être utilisé soit lorsque le critère gis est présent sur un objet, ou lorsqu’on est déjà sur une boucle GIS.

Le critère ne sélectionne que les objets qui ont une localisation (un point lié) en respectant une certaine distance à un autre point qu’on donne en paramètre. Ce point peut être soit un tableau avec “lat” et “lon”, soit un id_gis.

Par exemple, pour trouver tous les articles dans un rayon de la variable “distance” autour d’un point donné :

<BOUCLE_c(ARTICLES){gis}{distancefrom #ARRAY{lat,#ENV{lat},lon,#ENV{lon}}, <=, #ENV{distance}}>
<p>#ID_GIS / #TITRE / #DISTANCE km</p>
</BOUCLE_c>

Formulaire d’édition de point

Le formulaire #FORMULAIRE_EDITER_GIS permet de créer ou modifier un point. Vous pouvez l’utiliser dans vos squelettes en respectant la syntaxe suivante :

#FORMULAIRE_EDITER_GIS{id_gis, objet, id_objet, retour}

Définition des paramètres du formulaire :

  • id_gis : identifiant numérique du point ou vide pour créer un nouveau point
  • objet : le type d’objet auquel est attaché le point
  • id_objet : id_objet de l’objet auquel est attaché le point
  • retour : url de retour vers laquelle le formulaire redirigera après validation

Par exemple, voici un extrait de code qui permet de modifier le point attaché à un article ou d’en créer un nouveau s’il n’y en a pas déjà un attaché à l’article.

<BOUCLE_unpoint(GIS){id_article}{0,1}>
#SET{id_gis,#ID_GIS}
</BOUCLE_unpoint>
#SET{id_gis,nouveau}
<//B_unpoint>
#FORMULAIRE_EDITER_GIS{#GET{id_gis},'article',#ID_ARTICLE,#URL_ARTICLE}

Personnalisation

Icône par défaut des marqueurs

Il est possible de définir une icône par défaut pour les marqueurs des cartes. Pour cela, il suffit de déposer l’image de votre icône personnalisée dans votre dossier squelettes :
squelettes/images/marker_defaut.png

Si vous le souhaitez, vous pouvez associer une image d’ombre à votre icône personnalisée toujours dans votre dossier squelettes : squelettes/images/marker_defaut_shadow.png

Personnaliser le contenu des infobulles

Le contenu des infobulles est généré à partir des attributs title et description de chaque item retourné par les squelettes JSON. Vous pouvez surcharger ces squelettes afin de personnaliser le contenu des infobulles. Par exemple, nous souhaitons afficher une carte des points attachés aux articles du site, avec un lien vers l’article dans l’infobulle du marqueur.

Tout d’abord on affiche la carte en insérant le code suivant dans notre squelette :

  1. [(#INCLURE{fond=modeles/carte_gis,objets=articles,limit=1000})]

Puis on copie le fichier plugins/gis/json/gis_article.html dans squelettes/json/gis_articles.html et on modifie son contenu en remplaçant la ligne :

"title":[(#TITRE_GIS*|sinon{#TITRE*}|supprimer_numero|json_encode)],

par :

[(#SET{titre,<a href="#URL_ARTICLE">#TITRE*</a>})]"title":[(#GET{titre}|json_encode)],

Voici le résultat en image :

Étendre la liste des paramètres du modèle carte_gis

Si vous utilisez des fichiers gis/json personnalisés il peut arriver que vous souhaitiez leur transmettre des paramètres avec des noms de votre choix. Par défaut, le plugin GIS autorise la liste de noms suivante :

  • toutes les clés primaires déclarées et connues
  • ainsi que ces variables : id_objet, id_secteur, id_parent, media, recherche, mots, pays, code_pays, region, ville, code_postal, adresse

Cette liste peut être enrichie en utilisant le pipeline gis_modele_parametres_autorises.

Exemple d’utilisation depuis un fichier mes_options.php :

$GLOBALS['spip_pipeline']['gis_modele_parametres_autorises'] .= "|nom_de_la_fonction";
 
function nom_de_la_fonction($flux) {
	$flux[] = 'machin';
	$flux[] = 'bidule';
	return $flux;
}

Astuces et usages avancés

Vous pouvez consulter et partager vos astuces pour GIS sur cette page du carnet.

Footnotes

[1Dans ce cas le plugin ajoutera les appels vers les scripts de Google dans vos pages afin de respecter les conditions d’utilisation restrictives de ce fournisseur.

[2Liste des noms de couches disponibles : openstreetmap_mapnik, openstreetmap_blackandwhite, openstreetmap_de, openstreetmap_hot, bing_aerial, openmapsurfer... Voir la liste complète en ligne

updated on 24 December 2018

Discussion

402 discussions

  • 10

    Bonjour

    si je appelle le modelé carte_gis avec l’option tooltip=oui j’obtiens une erreur javascript .

    Must add layer to map before using getCenter()

    Les autres options actives sont

    autocenterandzoom=oui,centrer_auto=oui,zoom=5,

    C’est un bug ou j’inclus des options conflictuelles ?

    • Salut, il n’y a pas d’option tooltip cf le tableau des options du modèle.

    • Salut,
      Oui, je sais. Je l’avais réperé dans le modèle, ou ça figure comme option.

    • Je le vois aussi, kent1 qui a fait cet ajout a certainement oublié de le documenter...

      De mon côté, un test avec le code <carte_gis1|autocenterandzoom=oui|zoom=5|tooltip=oui> ne génère pas d’erreur javascript.

      Pour info, pas la peine de passer autocenterandzoom=oui et centrer_auto=oui puisque c’est la même option.

      Pour t’aider plus, il nous faut un lien vers ta carte en ligne.

      PS : j’ai ajouté l’option tooltip au tableau de la doc.

    • Salut,

      tu peux le voir ici

    • Salut, ton problème semble plutôt venir du fait qu’il n’y a aucun élément sur ta carte, ce qui fait planter l’option autocenterandzoom. De ce que je peux voir, dans ton json tu utilises un multypolygon et je crois bien qu’on ne gère pas ça dans GIS, essaye simplement avec plusieurs polygon.

    • Le script gère parfaitement les multipolygones. Si j’enlève l’option tooltip, la carte affiche bien ce qu’il faut

    • Et si tu vires l’option autocenterandzoom ?

    • pareille, même avec comme seul option le tooltip, l’erreur se maintient

    • Je reproduis en affichant autre chose que des points sur la carte, la version 4.44.23 corrige le bug cf https://zone.spip.org/trac/spip-zone/changeset/112246

    Reply to this message

  • 1

    Salut b_b,

    comment faire pour qu’un click sur un polygon ouvre une nouvelle page défini au lieu du pop up.

    Merci
    Rainer

    • J’ai trouve un moyen pas très propre en surchargeant “javascript/leaflet.gis.js”.

      j’ajoute d’abord l’url de redirection dans les properties de la feature du geojson

      puis dans le js à la ligne 269, j’ajoute

      // Redirige vers l'url du layer cliqué.
      					layer.on('click', function(e) {
      						self.location = e.target.feature.properties.url;
      					});

      il y a probablement un moyen plus “leaflet”, mais ça marche

    Reply to this message

  • 2

    Bonjour,

    j’utilise GIS pour afficher des points associés à des articles depuis quelques années sans difficulté mais, pour un projet ponctuel, je suis amené à un utiliser un fichier GEOJSON.

    Je parviens sans difficulté à afficher les points dans une carte depuis un article dédié mais les infobulles n’apparaissent pas/ne s’ouvrent pas.

    Je pense que le contenu du GEOJSON doit être structuré d’une certaine façon pour que les modèles de GIS puissent afficher les titres et descriptifs des points mais j’avoue que je n’ai pas trouvé dans la documentation ni dans les commentaires...

    Quelqu’un est il en mesure de m’aider sur ce point ?

    Merci d’avance

    Reply to this message

  • 2

    Salut,

    je cherche le moyen de changer la direction d’affichage des infobulles.
    La doc indique que c’est faisable avec direction=’left’ (voir https://leafletjs.com/reference-1.3.4.html#tooltip ) mais je ne vois pas comment faire car il n’y a pas l’option dans le modèle carte_gis.hml.

    Est-ce que c’est faisable dans GIS ?

    merci

    Reply to this message

  • J’ai passé un bon moment a essayé de styler une carte Google Maps, j’ai peut être mal cherché mais j’ai pas trouvé d’infos à ce sujet, voici donc comment procéder.

    1/ Créer le fichier mes_fonctions.php si il n’existe pas déjà.
    2/ Créer un style ou le choisir (il y’a des outils pour ça comme par exemple : https://snazzymaps.com/style/72543/assassins-creed-iv)
    3/ On ajoute un nouveau layer qui pourra être sélectionné dans la config de GIS :

    $GLOBALS['gis_layers']['google_roadmap_gris'] = array(
                    'nom' => 'Google Roadmap Gris',
            'layer' => 'L.gridLayer.googleMutant({
                    type:"roadmap",
                    styles:[
                                {
                                    "featureType": "all",
                                    "elementType": "all",
                                    "stylers": [
                                        {
                                            "visibility": "on"
                                        }
                                    ]
                                },
                                {
                                    "featureType": "all",
                                    "elementType": "labels",
                                    "stylers": [
                                        {
                                            "visibility": "off"
                                        },
                                        {
                                            "saturation": "-100"
                                        }
                                    ]
                                },
    
    ...
                            ]
            })'
    );

    4/ On sélectionne le nouveau style dans la config GIS

    Reply to this message

  • 3

    Astuce : Afficher plusieurs traces GPX avec des couleurs différentes.

    Comme indiqué dans la doc, il est possible d’afficher plusieurs traces gpx sur une carte, en précisant une liste d’items séparés par une virgule.
    exemple :

    1. gpx=#LISTE{102,103}

    (ou 102 et 103 correspondent à l’identifiant des documents)

    Si vous souhaitez bien distinguer ces différentes traces, vous pouvez avoir besoin de changer leur couleur.

    Pour chaque trace gpx, la librairie leaflet.js génère un svg avec la classe leaflet-interactive et y définit la couleur par défaut (#3388FF) dans un attribut stroke.

    En css, il est possible de sélectionner la trace souhaitée avec la pseudo-classe nth-child et de surcharger cette couleur.

    En insérant la ligne suivante dans votre feuille de style, la deuxième trace deviendra donc rouge :

    1. .leaflet-interactive:nth-child(0n 2) {stroke:#ff0000 !important;}
    • Salut et merci pour le partage, tu pourrais l’ajouter à la page des astuces pour GIS ?

      https://contrib.spip.net/Astuces-GIS

    • Bonjour b_b,

      C’est fait, astuce ajoutée.

      Pour se prémunir du risque de “perdre” cette précieuse page dans les commentaires, peut-être que le lien pourrait être inséré au pied de l’article ?

      Julie

    • Merci pour la remarque, c’est fait ;)

    Reply to this message

  • 1
    Pierrot

    Bonjour,

    Est-il possible de lire des données wkb avec le plugin ? dans geoPHP on a un wkb_to_json mais je ne vois pas l’équivalent dans GIS ou je ne trouve qu’un wkt_to_json ?
    Sinon on pourrait appeler celui de geoPHP comment ? on fait une focntion dans mes_fonctions.php ?

    Merci :-)
    Pierre.

    • Salut, oui c’est la bonne piste, tu peux le faire dans un fichier mes_fonctions en t’inspirant de la fonction wkt_to_json().

    Reply to this message

  • 2

    Bonjour,

    j’ai un problème pour afficher en anglais des cartes chinoises avec Openstreetmap (pour l’instant que FR et DE si j’ai bien compris). Il serait peut-être bon de rajouter au moins l’anglais ;-)

    Plus globalement, si on choisit spécifiquement Openstreetmap (qui semble assez souple dans l’affichage des légendes), le plugin pourrait-il s’ouvrir à d’autres langues dans son affichage par défaut, et pouvoir transmettre la langue dans l’appel comme on le fait avec le zoom (genre “zoom=8, langue=fr, etc.”) ?

    Ce serait un vrai +++ dans les sites multilingues !
    Merci

    • Salut,

      Il serait peut-être bon de rajouter au moins l’anglais ;-)

      Pour info, le fond OpenStreetMap affiche les légendes dans la langue du pays concerné.

      le plugin pourrait-il s’ouvrir à d’autres langues dans son affichage par défaut, et pouvoir transmettre la langue dans l’appel comme on le fait avec le zoom

      Non, car les tuiles (images) affichées pour chaque fond de carte sont générées à l’avance, en bref, on n’a pas la main dessus.

    • Bonjour b_b,
      Merci pour ta réponse qui confirme ce que je craignais. Il faudra donc faire avec...
      Encore merci pour ta réponse rapide,
      Beno

    Reply to this message

  • 4

    Salut b_b,

    Petite question bête mais qui m’enquiquine la vie, pourquoi :

    1. - centrer_fichier = non            permet de ne pas centrer la carte automatiquement sur les fichiers kml/gpx surperposés

    …ne fonctionne que sur le kml/gpx et pas sur les geoson (en mode URL en tout cas). Du coup mon tracé geojson est vu en entier alors que je n’en veux qu’une partie (là où sont les points classiques).

    En attendant je vais chercher comment convertir le geojson en kml, mais ca va figer le fichier car à la base mon geojson est dynamique

    • Salut Fab, il faudrait en discuter avec la personne qui avait ajouté cette option, mais de ce que j’en vois, l’ajout de geosjon externe passe par parseGeoJson (qui est la même fonction qui gère l’affichage du geojson interne à GIS) qui ne centre automatiquement que si l’option autocenterandzoom est active, cf https://zone.spip.org/trac/spip-zone/browser/_plugins_/gis/trunk/javascript/leaflet.gis.js#L238 Tu devrais donc pouvoir contourner le problème comme ça.

    • Salut,

      Merci pour l’info. Cela étant, je ne sais pas très bien si le pb vient de là ou pas (j’ai l’impression que des fois ça fonctionne et des fois non). Mais comme je passe par un ajaxreload sur une zone l’inclure je me dit que ptet ça vient de ça aussi.
      Cela étant c’est normal qu’il n’y ait pas de référence à centrer_fichier sur ce if là ?
      https://zone.spip.org/trac/spip-zone/browser/_plugins_/gis/trunk/javascript/leaflet.gis.js#L366

    • Justement je ne sais pas, il faudrait voir avec rasta qui avait fait cet ajout, le geojson est un fichier oui, mais il est parsé comme celui qui alimente la carte par défaut, donc pas certain qu’il doive répondre à autocenterandzoom ou centrer_fichier (un geojson externe devrait répondre à centrer_fichier au lieu de autocenterandzoom amha).

    • Ça fait très longtemps donc pas encore relu au niveau code, mais juste rapidement sur le principe : je suis bien d’accord, si on a mis explicitement “non”, qu’on ne voulait pas, ça ne devrait pas le faire. Donc c’est un bug à mon avis, à corriger.

    Reply to this message

  • 1
    Laurent

    Bonjour
    J’aimerais afficher deux cartes sur une page article...
    -  Carte 1 avec le point GIS attaché à cet article
    -  Carte 2 avec le point GIS attaché à un auteur (générique sur toutes les pages du site)
    Est-ce possible ?
    Mes premiers tests ne sont pas concluants...
    Merci à vous...

    • Salut, oui c’est possible, qu’as-tu utilisé comme code dans ta tentative ?

    Reply to this message

Comment on this article

Who are you?
  • [Log in]

To show your avatar with your message, register it first on gravatar.com (free et painless) and don’t forget to indicate your Email addresse here.

Enter your comment here

This form accepts SPIP shortcuts {{bold}} {italic} -*list [text->url] <quote> <code> and HTML code <q> <del> <ins>. To create paragraphs, just leave empty lines.

Add a document

Follow the comments: RSS 2.0 | Atom